Oubliez votre vie banale à Ikebukuro
 

Partagez | 
 

 Hanke Erdmann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Hanke Erdmann   Mer 22 Avr - 13:34


Fiche d'identification



Nom: Erdmann
Prénom: Hanke
Age: 13 ans
Sexe: Féminin, malgré son nom...
Groupe: Recrue
Rang: Ben recrue, tu m'écoutes ou quoi ?
Orientation sexuelle: Bisexuelle, parce que you know...Yolo ?
Signes particuliers: Ses yeux paraissent trop grand pour son visage et ont un regard toujours un peu triste.


Pseudo: Umisaki-chan, comme d'habitude...
Age: 13 ans
Comment avez vous trouvé le forum? Ben je suis Ayumi, vous vous souvenez ?
Des suggestions pour l'améliorer? Naaaah pas dutout !
Mental de rageur ou pas...

Hanke est une fille extrêmement timide, sa réserve dépasse pas mal de limites, c'est assez impressionnant comment elle peut éviter d'ouvrir la bouche un maximum, c'est presque comme si elle n'aimait pas parler. Ce n'est pas le cas, mais pas mal de gens le pensent et la laissent donc dans sa réserve. C'est donc une solitaire involontaire, alors que si on la sollicite un peu, elle va être d'une douceur et d'une gentillesse sans pareil, voire même plutôt rigolote quand on la connait un peu.De nature très silencieuse et discrète, quand elle parle d'un sujet qu'elle connait un peu, elle va se montrer très assurée, voire même catégorique.D'une tendresse immense avec les autres, elle ignore parfaitement son état de fatigue ou de quoi que ce soit. Elle sait se montrer rassurante avec les gens qui en ont besoin et se dépense sans compter pour les autres. Par contre, être le centre de l'attention générale la tend comme une corde de violon, la rend franchement nerveuse. Elle a le défaut de paniquer un peu vite, et de rougir facilement.


Tu ressemble à quoi ?

 Petite pour son âge ? C'est une bien forte expression pour décrire la taille de Hanke. Elle est vraiment minuscule à peine 1m43, pour 32 kilos toute mouillée, ça lui vaut le surnom de "belette" chez les recrues. Toute petite, maigre et frêle donc, on  dirait qu'elle risque de voler en éclats si elle tombe, et pourtant, on la voit mal tenir debout. Ses prunelles vertes et tristes semblent trop grandes pour son visage et ses cheveux violets tombent sur un nez constellé de son, la faisant éternuer de temps en temps. C'est donc une gamine toute choupinette que nous avons là. Mais mis à part ces jolies qualités, elle a tout de même...un gros tas de problèmes de santé. Premièrement, elle fait de l'urticaire. Léger hein, mais des fois, elle a des plaques rouges sur la peau. Deuxièmement, elle a une malformation au coeur, là encore, rien de très grave, mais ça lui fait un creux dans les côtes et du coup, elle dort mal la nuit. Et pour terminer, elle a un os qui a poussé de traviole dans sa main droite et donc elle a du mal à attraper les objets.
Autrement ben les couleurs qu'elle porte en dehors de l'uniforme sont principalement le noir, le bleu fonçé et le orange pâle.


Raconte ta vie

"Eh, regardes moi ça , Juana ! Cette vermine de Shiganshina réussit même pas à survivre avec des gosses pareils, pas étonnant qu'ils se fassent dégommer aussi vite !"
La petite fille tendit un peu plus son bol, ses grands yeux suppliant le jeune fanfaron aux cheveux noirs de lui donner de quoi manger.
"Hah, c'est clair, regardes moi cette maigreur, on dirait un chien ! Enfin, sers la, il faut bien les nourrir si on veut pas se faire remonter les bretelles !" répondit la grande blonde en dardant un regard méprisant sur l'enfant. Toute petite, maigre et frêle, on aurait dit qu'elle allait voler en éclats si elle tombait, et pourtant, on la voyait mal tenir debout. Ses prunelles vertes et tristes semblaient trop grandes pour son visage et ses cheveux violets tombaient sur un nez constellé de son, la faisant éternuer de temps en temps. Elle serra son bol rempli dans ses deux mains et glissa un quignon de pain dans sa poche, puis elle courut se cacher loin de la file.
La fillette affamée engloutit le pain sec et termina le bouillon en quelques minutes, puis elle se leva et courut jusqu'à une grande tente blanche. Se faufilant dedans, elle enjamba des corps sanglants et s'approcha d'un viel homme, un regard interrogatif dans ses grands yeux perdus. L'homme secoua la tête de droite à gauche. "Allez, viens nous aider un peu petite, veilles sur ceux qui sont conscients." . La gamine asquieça et alla faire ce qu'on lui demandait.
Elle s'assit à côté d'un jeune garçon qui avait perdu l'oeil gauche et sa jambe droite. Le sang ne la dérangeait pas, mais la souffrance lui donnait juste envie de casser quelque chose. La souffrance des autres bien sûr, pas la sienne. La petite regarda l'adolescent, âgé d'à peu près seize ans, gémir et gigoter, en silence. Elle supportait ou plutôt, faisait de son mieux pour supporter cette vue et rester stoïque. N'y tenant plus, elle posa doucement la main sur la joue droite du garçon, ce qui sembla le calmer aussitôt. Il ouvrit brusquement son oeil valide et chercha du regard la personne qui faisait enfin preuve d'un peu de douceur dans cet enfer. Son regard croisa celui de la fillette maigrichonne. Elle l'observait avec de grands yeux profondément tristes, mais pas apitoyés, tendres et compatissants. Cela arracha un sourire douloureux à l'adolescent et la petite fille le lui rendit. Alors il ferma son oeil et sombra dans un sommeil éternel et enfin paisible.
De ce jour, Hanke se souvient de tout, de l'adolescent, du contact comme électrique qui était passé entre eux, elle, la fillette de cinq ans à tout casser et lui, le jeune soldat aux portes de la mort...
---------
Les saisons passèrent, formant des années. Au moins sept d'entre elles passèrent paisiblement, dans une petite maison du District de Trost. Le père adoptif tenait une librairie et la mère restait au foyer. Bref, dans l'ensemble, Hanke était une fille comblée.
C'est lors d'une livraison qu'elle décida de rejoindre l'armée.C'était aussi le jour de l'invasion de Trost. Voici comment les choses se passèrent.
La petite enfant avait les bras chargés d'un gros carton rempli de livres divers et variés, et elle peinait dans la rue pour se rendre à la maison d'un bibliothécaire. L'homme était gentil, mais peu attentionné, trop égocentrique et plongé dans son buisness à lui. N'empêche que la gamine l'aimait bien. Il avait perdu sa femme dans le Grand Accident et, n'ayant plus rien pour porter son attention, il la plaçait sur sa petite personne. La mauve finit par le faire jusqu'à la maison de l'homme et après avoir bien galéré pour toquer à la porte et qu'on lui ouvre, elle déposa son carton sur une table."Voila votre commande Monsieur Kamikawa !" dit-elle en souriant.
"Merci beaucoup ! "répondit l'homme. Quelques instants de silence permirent à un ange de passer vite fait, puis le bibliothécaire ajouta quelque chose. "Tu veux boire quelque chose ?"
"Ce serait avec plaisir, mais j'ai encore deux livraisons à assurer cet après-midi . " dit la jeune mauve. Elle dit au revoir et ouvrit la porte...pour se retrouver face à un oeil géant, d'au moins deux fois sa taille.
""""""----L'étonnement me figea sur place, et fit espace à la peur quand l'oeil bougea pour regarder autour.Je claquais la porte et fit demi-tour en courant. "Monsieur Kamikawa, il faut se bouger ! Y a un.." Je fus coupée parce que le mur frontal de la maison explosait quasiment. Paniquée, je roulais par terre, parmi les débris de murs et eus le réflexe de me recroqueviller. Je n'entendais que des grognements de grosse bestiole, encore pire que des bruits de sanglier. J'esquissais un coup d'oeil entre mes bras, mais n'eus pas le temps d'en penser quoi que ce soit.
Je fut vivement tirée par le bras. Me rendant compte que Mr Kamikawa avait réagi, je suivis la personne qui m'emmenait, en regardant derrière moi. Le bibliothécaire avait un tesson de bouteille à la main et lacérait les doigts gigantesques qui tentaient de le saisir. Je criais en me débattant brusquement. En vain, l'inconnu qui me tirait me tenait fermement. Tout semblait se passer au ralenti, les débris de toit qui volaient au fur et à mesure que la main titanesque s'agitait dans ce qui restait de la maison, le bibliothécaire qui frappait en vain la grande paume avec sa bouteille, les doigts gigantesques qui se refermaient sur l'homme. Puis enfin, les deux gens, l'inconnu et moi émergions de la maison. A première vue, c'était un homme. Il me prit dans ses bras de façon fiancée, pour pouvoir bouger plus vite et se mit à courir.
Accrochée au cou de l'homme, je pus le détailler en silence. Jeune, la vingtaine, peut-être plus jeune, il avait de long yeux effilés de la même couleur que le miel. Le visage long et fin, la peau pâle. Un nez droit qui laissait deviner un profil grec et une bouche aux lèvres nettes et fines. Je ne sut jamais dire pourquoi, mais elle crut que le jeune homme était un dieu envoyé pour sauver la ville des titans. Mais les dieux ne saignent pas, or celui-ci avait une profonde entaille au front et le sang ruisselait sur le côté gauche de son visage, souillant la longue chevelure blonde qui lui appartenait. Peut-être n'était-ce qu'un ange, finalement. Le jeune aux yeux de miel m'emmena dans une impasse. Dans un coin, un bras gisait, lamentablement déchiré, et l'odeur de la mort régnait. L'inconnu me déposa par terre.
"Ecoutes-moi bien petite, tu vas te mettre dans le tonneau qui est là et tu y restes jusqu'à ce que je revienne te chercher." dit-il. Sa voix avait la texture d'un frottement entre deux carrés de laine. "Mauvais plan." répondis-je, du tac-au-tac."Et si vous ne revenez pas ?". Le blond parut déstabilisé un instant. "...Je vais revenir, c'est promis juré." répondit-il d'une voix mal assurée. Avec le visage le plus sérieux du monde,je le fixas de mes grands yeux verts."Les promesses, ça donne toujours de l'espoir, c'est pour ça que vous me promettez de revenir, pas vrai ? Mais en fait, vous ne savez pas si vous allez revenir. Alors finalement, me donner l'espoir, ça n'aurait servi à rien puisque tout ce qui aura été fait, c'est de le briser."
"Très bien. Alors je ne te promets pas de revenir, mais je te promets que quelqu'un va te trouver, ça, je sais que ça va arriver. Les enfants comme toi ont toujours de la chance, n'est-ce pas ?" dit-il en caressant ma tête. Je me retins de répliquer autre chose.Le garçon tourna les talons et fila en courant. "Mais vous reviendrez, hein ?" murmurais-je pour lui, sans espérer de réponse."Adieu, ange blond. Bonjour les titans chauves." lâchais-je avant de me glisser dans un tonneau. ------""""""""""
De ce jour, Hanke n'a plus que cette mémoire, de la mort du bibliothécaire au départ de l'ange blond qu'elle n'a jamais revu. On sait qu'elle a finalement été retrouvée. Par qui ? Personne ne s'en souvient. Mais aujourd'hui, Hanke continue de vivre, pour retrouver l'ange blond et pour voir un jour, un monde de paix, ou le sang ne règnerait pas en maître.

T.T.S. McKingdom


Dernière édition par Hanke Erdmann le Mar 12 Mai - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Etudiant en Littérature

avatar
I am
Messages : 243
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20


Feuille de personnage
Groupe: Civils
Réputation:
2/500  (2/500)

MessageSujet: Re: Hanke Erdmann   Lun 11 Mai - 9:31

Je viens aux nouvelles où en est ta fiche? o/

**********************************


   

Bring me to life

He saw Rei's booty and he likes it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hanke Erdmann   Lun 11 Mai - 10:55

Welcome
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hanke Erdmann   Lun 11 Mai - 14:47

Bienvenue :P
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hanke Erdmann   Lun 11 Mai - 18:31

Egon Hoffmann a écrit:
Je viens aux nouvelles où en est ta fiche? o/

Ah oui, faudrait que je finisse, mais j'ai que peu de temps cette semaine, j'ai une tonne de stages en tous genres, je pense que je l'aurais fini la semaine prochaine. L'avatar, pareil je pense, voire même avant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hanke Erdmann   Dim 24 Mai - 19:43

J'ai rien à redire donc validée o/
Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hanke Erdmann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hanke Erdmann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DURARARA!! :: Pour commencer... :: Validés-