Oubliez votre vie banale à Ikebukuro
 

Partagez | 
 

 ♟ Orihara Izaya, l'informateur. [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

L'Informateur

I am
Messages : 2
Date d'inscription : 10/11/2015


MessageSujet: ♟ Orihara Izaya, l'informateur. [En cours]   Mar 10 Nov - 11:21






Celui qui observe la foule.




Orihara Izaya



Mon nom est Izaya Orihara, je suis informateur et je suis âgé de 23 ans. Je suis originaire du Japon. Je fais partie du groupe Dollars


Caractère


Izaya est abominablement souriant, débordant d'une gaieté corrosive. Il est difficile d'obtenir autre chose de lui qu'un rictus signifiant tu m'amuses sans m'atteindre. Orihara détient une connaissance aiguisée du poids de ses actions, de l'arborescence de leurs conséquences. Il observe le monde, ne s'y intégrant que par le biais de manigances, et accorde à chaque personne un rôle dans son jeu aux règles distordues. Son échiquier ne suit pas la cohérence conventionnelle, Orihara n'aime pas l'habituel qui pourrait l'ennuyer. S'échapper de l'ennui requiert en effet une évolution constante et des règles à désarticuler - les choses figées le désintéressent, l'idée d'une mort en tant que finalité lui déplaît tout particulièrement.
Izaya occupe un place ambiguë, observateur sans être simple spectateur, il tisse autour de lui une toile de dépendances, retenant ainsi les personnes piégées sous son emprise. S'il devait être interrogé sur la raison de ses actes il répondrait qu'il aime simplement les humains. Effectivement, son amour pour les humains et passionné sans pourtant être accordé à un individu en particulier - ainsi, il dispose les pions suivant une large palette de situations en étant curieux de leurs réactions.
Il aime l'Humanité pour sa capacité à parfois le surprendre, à surpasser ses espérances, à être une source intarissable d'amusement. Cependant Orihara ne possède aucun lien tangible au-delà de sa sphère d'influence tapissée de renseignements monnayés, de biais de pression. Le brun ne visualise pas l'homme individuel au-delà de la fonction attribuée par ses soins. D'autre part, il n'a jamais réellement été apprécié.
Izaya affirme parfaitement s'en accommoder, créature solitaire aux plaisirs autosuffisants, pourtant une part de lui-même attendrait autre chose. L'Humanité ne devrait-elle pas lui offrir un sentiment réciproque alors qu'il la connaît si bien ?
Les notions de bien et de mal lui appairassent inutiles, fades et surtout dépourvues de sens. Nul homme n'achève sa vie en ayant été vertueux jusqu'au bout. Le bon et le mauvais alternent leurs visages suivant le contexte ou la personne interrogée. Ce qui lui importe n'est pas lié à une quelconque morale. Izaya embrasse seulement ses envies sans s'émouvoir des dégâts collatéraux. Ses ambitions pourraient enfanter des guerres en manœuvrant bien.
Orihara sait déconstruire un individu en frappant la plaie qu'il sait non-cicatrisée - victime connue jusque dans ses traits les plus douloureux, viscéraux et intimes. Il n'apprécie pas pour autant les pertes inutiles et se trouvera disposé à aider pour peu qu'il y distingue un intérêt quelconque.
D'une honnêteté crue il ne prendra que rarement le soin d'épargner son interlocuteur et se montrera souvent transparent concernant ses propres intentions - assez intouchable pour se le permettre puisqu'il se moque de la validation ou du rejet d'autrui. Paradoxalement sa soif de connaissance est maladive - son ombre se dessine partout, omniprésente. Il veut être au centre de l'action, le rouage indispensable. Une volonté de reconnaissance non avouée.
Ses joies sont dissonantes, secouées de violence, elles marquent une personnalité instable. Ses passions sont dérangées, obsessionnelles et brutales.
L'un des seuls liens qu'il entretient prend source dans la rivalité et la haine ; ennuyer Shizuo Heiwajima revient encore et encore en tête de sa to-do list. Parfois innocentes, parfois criminelles, ses plaisanteries ne cessent jamais.
Histoire


Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer Izaya eut une enfance sage. Élève modèle, ne faisant pas de vagues, il n'inspirait ni mépris ni sympathie particulière chez ses camarades – dispensable, oubliable.
Très vite il s'isola, préférant les bouquins de la bibliothèque scolaire à la cour commune. Il débuta son observation des autres par pure curiosité, trouvant là une façon de tisser avec eux un lien, sûrement factice, qu'il ne parvenait pas à créer autrement. Ainsi il n'était ni trop près, ni trop loin. Issu d'une famille à la situation confortable ses parents étaient toutefois souvent absents. Izaya était à cette époque souvent en compagnie de ses soeurs, Maiku et Kururi. Rien de foncièrement notable. Son inscription au lycée Raira situé à Ikebukuro, quartier de Tokyo, marqua un tournant majeur. Il y trouva de quoi nourrir son ennui devenu plus pressant avec le temps ; son ami Shinra - si tant est que le terme puisse s'appliquer - lui fit rencontrer Shizuo Heiwajima. Les deux garçons devinrent immédiatement, sans que la moindre raison ne soit nécessaire, des ennemis mortels et Izaya s'amuse encore aujourd'hui à attiser les foudres d'un Shizuo dont il ne perd jamais la trace, le roi de l'échiquier qu'il compose. Ce jeu devint avec le temps une obsession, assez pour que sa rivalité avec le blond en arrive à conditionner une large partie de ses actions. Dès le lycée, Izaya s'échappe des cours la plupart du temps. Il débute l'élaboration de son plateau de jeu en se taillant une place, une réputation naissante et surtout des connaissances - notamment parmi les Yakuzas avec lesquels il commence à traiter.
Assez rapidement Izaya devint l'informateur d'une large clientèle ; gangs, organisations, particuliers, peu importe tant que l'intérêt s'y trouve et qu'il peut étendre, par effet de dominos, un peu plus encore sa toile.
Les choses sont plus interconnectées qu'on peut le penser.
Un nouveau Gang nommé Dollars fit son apparition en ville. Un groupe transparent à l'existence virtuelle, portée par un chat en ligne, sans règles mais ouvert à tous. L'adhésion étant conditionnée par un simple mot de passe à saisir sur le site web. Evidemment l'intérêt d'Izaya fut piqué au vif et, conscient du potentiel de l'idée, il se chargea lui-même de recruter massivement mais anonymement. L'identité du fondateur ne resta pour lui pas longtemps un secret ; Mikado Ryûgamine, lycéen, était désormais dans son viseur.
Shinra lui fit également rencontrer Celty, la motarde sans tête aux pouvoirs très utilisables. Cette dernière, transporteur à ses heures, travaille pour lui dans certains cas. Orihara peut, par exemple, lui demander de récupérer une personne kidnappée (souvent par ses soins) afin de la conduire à un point donné. Si parfois les planifications d'Izaya sont relativement inoffensives, il reste la majeure partie du temps extrêmement dangereux, foncièrement imprévisible. Présent sur les réseaux sociaux, particulièrement sur le chat des Dollars - sous le pseudonyme féminin de Kanra - il s'insinue à la source de l'information et y envenime gaiement les choses, tournant un parti contre son voisin.



Je me suis retrouvée ici en me baladant sur l'annuaire des forums. Je suis âgée de 19 ans (20 ans dans 5 jours, mais j'encaisse mal ~) et je trouve vraiment que ce forum est très classe. Mon avatar est Orihara Izaya. Je vous offre finalement le code du saint règlement qui est Mangé par Papaours °^° !


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Employé de bar

I am
Messages : 38
Date d'inscription : 03/01/2015


Feuille de personnage
Groupe: Dollars
Réputation:
2/500  (2/500)

MessageSujet: Re: ♟ Orihara Izaya, l'informateur. [En cours]   Mar 10 Nov - 14:29

Bienvenue Izaya (/owo)/

Je suis choqué quand même, Izaya et Shizuo qui s'inscrivent en suivant comme ça /PAN

Bref je n'ai rien à redire sur ta fiche c'est bien écrit, pas de fautes et d'incohérences, du coup je te valide owo

Au plaisir de te croiser en rp Mister Trololo °^° *sort*

**********************************

Highway of fallen kings
   

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Informateur

I am
Messages : 2
Date d'inscription : 10/11/2015


MessageSujet: Re: ♟ Orihara Izaya, l'informateur. [En cours]   Mar 10 Nov - 20:37

Wow merci beaucoup pour la validation éclair, ça me fait plaisir que la fiche convienne. ♥
Shizu-chan me suit toujours à la trace, comme un gentil petit toutou. Ou alors je me fais un devoir de pourrir sa vie en le stalkant ? Eh, je ne sais plus trop ~

J'aime Mister Trololo. o/ J'espère aussi te croiser en Rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♟ Orihara Izaya, l'informateur. [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
♟ Orihara Izaya, l'informateur. [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif
» Le grain de la bruyère; petit cours en accéléré
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Cours de Broderie d'Art à Marly le Roi (78)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DURARARA!! :: Pour commencer... :: Présentations :: Validées-