Oubliez votre vie banale à Ikebukuro
 

Partagez | 
 

 Pourquoi ces questions...? [Pv Asami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etudiant en Littérature

I am
Messages : 243
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20


Feuille de personnage
Groupe: Civils
Réputation:
2/500  (2/500)

MessageSujet: Pourquoi ces questions...? [Pv Asami]   Mar 10 Nov - 17:49


Pourquoi ces questions...?
feat. Asami


Une fois n'est pas coutume, on avait joué un sale tour à Shinji. Comme la veille, l'avant-veille et ça se reproduirait à coup sûr demain, et tout les jours en fait. Qu'est-ce qu'on lui avait fait cette fois? Et bien on lui avait pris carrément les clés de son studio sans qu'il ne s'en rende compte et sûrement pendant les cours. Du coup, il faisait le tour de la Fac pour mettre la main dessus, au risque de devoir dormir dehors ce soir et de devoir en refaire faire une en plus de se faire certainement engueuler par le proprio pour avoir égaré la clé.

Il avait fait à peu près tout les bâtiments à la recherche de l'objet perdu à vrai dire, seul, sans demander d'aide à personne puisque de toute façon il n'aimait pas être celui que l'on aide. Shinji commençait à désespérer de les retrouver un jour, jusqu'à ce qu'il ne revienne à sa salle de classe. Là sur sa table se trouvaient ses clés. Les personnes concernées l'avaient donc fait courir à travers toute la Fac juste pour se foutre de lui. Ca le mettait un peu en colère en fait, il commençait à saturer d'être le bouc émissaire de tout un chacun ici. Mais en même temps, le borgne se sentait triste, comme toujours. Et puis, il ne voulait pas faire de mal alors cette vague de colère il la garderait pour lui.

Shinji se contenta donc de quitter le bâtiment pour le froid d'hiver qui régnait dans les rues d'Ikebukuro. Toutefois il n'avait pas envie de rentrer et s'enfermer comme il aurait fait d'habitude. A la place il décida d'aller traîner d'un air morose du côté des zones plus culturelles du quartier, tout en s'assurant de rester bien loin des autres et d'éviter de croiser ceux qui l'emmerdaient. Ce serait peut-être un peu ardu certes mais il ne voulait pas avoir d'avantage de soucis, auquel cas il risquait bien de laisser aller la colère qu'il avait refoulée plus tôt exploser. Et si ça arrivait il y aurait de la casse et des blessés, ce que Shinji voulait éviter à tout prix.

Il se posa donc sur un banc public, tâchant de se faire oublier pour ne pas avoir d'ennui. Il regardait d'un air morose les passants, sans se douter qu'il allait probablement avoir un léger bouleversement dans son quotidien pénible.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


**********************************


   

Bring me to life

He saw Rei's booty and he likes it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Photographe

I am
Messages : 12
Date d'inscription : 29/09/2015
Métier : Photographe


Feuille de personnage
Groupe: Civil
Réputation:
1/500  (1/500)

MessageSujet: Re: Pourquoi ces questions...? [Pv Asami]   Dim 15 Nov - 20:23

Hs: Désolée du retard, j'ai peu de temps libre en ce moment ^^


   
Pourquoi ces questions...?

   
Feat Shinji Aoki

   

   

Chaque jour de plus passé dans ce quartier l’agaçait. L'arrivée d'Asami était récente, et il ne lui avait pas fallu plus de quelques jours pour se rendre compte qu'elle s'était faite avoir. A présent, elle comprenait pourquoi personne de sa promo n'avait voulu faire son stage ici. Bon, oui, c'était aussi un peu de sa faute. Un peu beaucoup. Elle aurait dû réfléchir, et se dire qu'un stage à Tokyo qui n'avait pas encore été pris par quelqu'un d'autre, c'était louche. Que, peut-être, par le plus grand des hasard, l'agence de journalisme d'Ikebukuro serait remplie de gens tous les plus stupides que les autres, et que tout le monde lui dirait d'aller gentiment faire quelque chose de pas très correct avec sa maman lorsqu'elle essaierait de choper une interview.

Pourtant, elle restait calme et n'abandonnait pas. Ce n'est pas comme si elle avait le choix. Elle avait essayé de rappeler son école pour changer de stage, mais ils avaient refusé. Un problème de formulaires à remplir qui serait trop fastidieux, parait-il. Quoiqu'il en soit, mademoiselle Keshihana devait bien gagner sa vie, et obéir à son patron. Ce qui expliquait pourquoi, en cette froide journée, Asami se retrouvait à interpeller les gens au hasard dans la rue, espérant une réponse. Mais non, les gens ''n'avaient pas le temps'', les gens ''n'aimaient pas les petites fouineuses dans mon genre'', les gens... Les gens n'en avaient pas grand chose à faire, de ses questions. Si elle avait été plus jolie, elle aurait peut-être pu user de ses charmes pour interroger des mâles un peu seuls dans leur vie. Mais elle était plate, pour ne pas dire qu'elle avait carrément des creux à la place de la poitrine.

On ne dirait pas, mais ce métier lui demandait constamment de donner le meilleur d'elle-même. A la base, elle n'était qu'une jeune femme timide -extérieurement, du moins-, et qu'on serait loin de qualifier de bavarde. Et là, elle devait jouer un rôle, se montrer en tant que femme extravertie et qui se plaît dans son travail. Oui, elle comprenait tout de même les gens qui refusaient de lui répondre. Oui, elle savait que les gens avaient leur vie, qu'ils étaient occupés, et qu'entre nous, être interviewé, c'est une perte de temps en plus d'être agaçant. Oui, elle en était consciente. Mais là, c'était trop. Clairement, elle travaillait pour rien, et les gens n'avaient aucun respect pour elle. Asami s'était promis de rester calme, de ne surtout pas s'énerver, mais certains passants méritaient vraiment qu'on les remette à leur place. Insulter une jeune journaliste qui demande juste à ce qu'on réponde à deux-trois questions, pas par plaisir, mais juste pour pouvoir manger et payer son loyer… Un manque de respect total. Surtout que ce quartier avait son lot de rumeurs, notamment cette histoire de guerre de gang. Dommage de ne pas pouvoir tirer les vers du nez aux passants. D'ailleurs, elle était presque sûre que ces imbéciles impolis devaient faire parti d'un de ces groupes. Ce qui expliquait leur silence ou leur violence, pour certains.

Bref, Asami était fatiguée, énervée, morte de froid, et n'avait rien trouvé de très concluant. Elle se voyait déjà rentrer chez elle, se faire engueuler par son patron parce qu'elle n'était qu'une bonne à rien, et tout ce qui suivait. Le seul point positif, c'était qu'elle n'était peut être pas payée si elle ne faisait rien, mais ses employeurs n'avaient pas le droit de la virer. Et heureusement, parce que si ça avait été possible, elle serait passée rapidement au stade de chômeuse.

Elle décida de s'accorder un moment de répit, et partit s'acheter un café, histoire de se réchauffer. Elle changea d'avis en voyant une queue bien trop grande devant le distributeur de boissons chaudes, et finit par revenir sur ses pas, à la recherche cette fois d'un endroit où s’asseoir. Elle trouva rapidement un banc , déjà occupé par un jeune garçon. Elle concentra ce qui lui restait de politesse et de gentillesse pour s'adresser à lui.

▬ Excusez-moi, je peux m’asseoir à côté de vous ?

Et puis, pendant qu'elle y était, autant tenter une dernière fois de faire son job.

▬ Et, hum, je suis journaliste-photographe pour un journal local, si ça ne vous dérange pas, je pourrai vous poser quelques questions… ? Elle soupira, avant de reprendre. Enfin, je comprendrai que vous refusiez, je… Vous avez sans doute autre chose à faire que de me répondre.

Asami avait essuyé tellement de refus qu'elle partait déjà du fait que le garçon ne lui répondrait pas. Tant pis. Au moins, elle espérait pouvoir s'asseoir.  
   
   
© MissKat pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pourquoi ces questions...? [Pv Asami]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Brenifier, Oscar] Dis maman, pourquoi j'existe
» F.A.Q.K, Foire Aux Questions Kon! (Sur Bleach)
» Gabrielle Zevin : "Je ne sais plus pourquoi je t'aime"
» Pour toutes questions de gemmologie
» Les questions existentielles de la vie quotidienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DURARARA!! :: Ikebukuro :: Partie Nord-